En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
10.01.2017 à 19 H 39 • Mis à jour le 10.01.2017 à 19 H 39
Par

Mohammed VI veut relever à 3 ans le droit de séjour des migrants

Des migrants sub-sahariens encadrés par les forces de la Gendarmerie royale en 2005. ABDELHAK SENNA/AFP

Au cours du Conseil des ministres présidé le 10 janvier 2017 au Palais de Marrakech par Mohammed VI, « le roi s’est informé des conditions de déroulement de la deuxième étape de l’opération de régularisation des migrants en situation irrégulière au Maroc et attiré l’attention que la limitation à une seule année de la durée de validité de la carte de séjour qui leur est délivrée engendre plusieurs contraintes pour ces migrants qui entravent leur intégration et leurs conditions de vie au sein de la société, tels que l’acquisition d’un logement, la contraction d’un crédit ou la réalisation de projets », indique un communiqué. Dans ce sens, le roi « a donné ses instructions aux départements concernés pour s’atteler à l’examen de la possibilité de relever à trois ans cette durée de validité et accélérer et simplifier les procédures », poursuit la même source citée par la MAP.

Revenir au direct