S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
17.03.2023 à 17 H 44 • Mis à jour le 17.03.2023 à 17 H 44 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
EnR

Mondelez Maroc signe un contrat de services énergétiques avec Gaia Energy

Mondelez Maroc a signé aujourd’hui, avec Gaia Energy, un contrat de services énergétiques pour la mise en place d’une centrale solaire photovoltaïque, qui servira comme source d’énergie renouvelable pour le fonctionnement partiel de son usine de production de biscuits, situé à Ain Sbâa à Casablanca.


Les travaux de la station devront démarrer le 17 avril prochain, avec l’objectif d’une mise en service en début septembre 2023 a déclaré Moundir Zniber, PDG de Gaia Energy.


Ce projet porte sur l’équipement de la totalité du toit du site de production de Mondelez Maroc. Avec 789 panneaux solaires sur une surface de près de 2000 m2, l’entreprise utilisera 10 % de ses besoins depuis une énergie verte, avec une puissance 448 KWc et une production annuelle estimée à 697 KWH.


En plus de réduire sa facture énergétique, Mondelez Maroc va réduire considérablement son empreinte carbone avec 500 tonnes d’émission annuelles en moins, qui viendront s’ajouter à 500 autres réalisés au préalable dans le cadre de différents projets d’efficacité énergétique.


De son côté, Othmane Nadifi, DG de Mondelez Maroc a indiqué que la réduction de l’empreinte carbone de l’entreprise qui s’élèvera avec ce projet à près de 1 000 tonnes, vient s’ajouter à ses projets phares en matière de durabilité, à savoir le zéro déchet enfoui, la valorisation des déchets et le sourcing durable.


Cumulé aux projets déjà en place, ce projet ramènera la réduction des émissions carbone à 1000 tonnes chaque année, ce qui équivaut à la plantation de 47600 arbres.


La quête de l’efficacité énergétique de Mondelez Maroc a démarré en 2018 avec la mise en place d’une série d’actions visant à rationnaliser la consommation d’énergie et à réduire l’empreinte carbone de son site de production.


En 2022, le site de production a converti le chauffage électrique des tanks de crème à un chauffage à vapeur, pour réduire ses émissions de carbone de 150 tonnes. Ce n’est pas tout, l’entreprise a réduit également les émissions CO2 relatifs à l’air comprimé de 230 tonnes. Durant la même année, une large campagne de calorifugeage a été menée sur les différentes surfaces chaudes, pour baisser de 80 tonnes les émissions CO2 provenant de la dissipation de chaleur.


Par ailleurs, Mondelez Maroc œuvre également en termes de sensibilisation avec notamment des activités de plantations in-site et des ateliers de recyclage de matières usées.


Mondelez Maroc poursuit sa démarche environnementale en 2023, au-delà de ce projet solaire ambitieux, à travers des projets tels que l’installation d’un économiseur de chaudière, le replacement des systèmes de transmission conventionnels dans les climatiseurs centralisés par des systèmes de ventilation à commutation électronique, ou encore la récupération de la chaleur des compresseurs et des cheminées des fours pour chauffer l’eau et les circuits de chauffage dans le process.


Mondelez Maroc ambitionne d’élargir à l’avenir l’utilisation de l’énergie renouvelable à travers des centrales d’énergie solaire externes, de manière à fonctionner majoritairement en énergie verte à l’horizon 2030.


Ainsi, la filiale locale de Mondelez International, le leader mondial du snacking, déploie au Maroc la stratégie de la maison mère, en l’occurrence « Snacking Made Right », à travers notamment, les politiques de sourcing durable, l’anti-gaspillage, le zéro Déchet et la transition énergétique.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct