En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
28.04.2020 à 16 H 01 • Mis à jour le 28.04.2020 à 16 H 01
Par
Libertés

Nador: Omar Naji, militant de l’AMDH, poursuivi en état de liberté pour infox

Ce 28 avril, sur ordre du procureur du roi de Nador, le militant des droits de l’Homme Omar Naji, vice-président de la section locale de l’Association marocaine des droits humains (AMDH), a finalement été poursuivi en état de liberté. Il avait été placé en garde à vue le 27 avril.


La caution fixée par le Procureur est de 10 000 dirhams. Quant aux chefs d’accusation retenus contre le militant, connu pour son combat pour les droits des migrants, il est question de « diffusion de fausses informations dans le but de diffamer et d’insulter des corps constitués, en plus de la publication de fausses informations pouvant créer la panique, la diffusion de photos de personnes sans leur consentement et l’incitation à désobéir les consignes émises par les pouvoirs publics durant l’Etat d’urgence sanitaire ».


Selon sa défense, le parquet a eu recours aux articles 447 et 265 du code pénal, en plus de l’article 72 du code de la presse et les articles 2 et 4 du décret organisant l’Etat d’urgence sanitaire.


La première audience du procès est prévue pour le 2 juin. Selon l’AMDH, le Parquet et les autorités reprochent au militant la diffusion d’un post sur Facebook. Omar Naji y critiquait « la saisie de marchandises par les autorités, sans l’accord des vendeurs, en vue de les remettre à une organisation caritative de la ville de Nador ».

Par
Revenir au direct