En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
07.12.2021 à 12 H 19 • Mis à jour le 07.12.2021 à 12 H 19
Par
Diplomatie

Nasser Bourita en visite à Budapest pour la première réunion “V4+Maroc” du Groupe de Visegrád

La première réunion ministérielle « V4+Maroc » du Groupe de Visegrád s’est ouverte, mardi à Budapest, avec l’objectif de discuter des moyens de renforcer les liens de coopération entre le Royaume et cette organisation intergouvernementale qui réunit quatre pays d’Europe centrale : la Hongrie, la Pologne, la Tchéquie et la Slovaquie.


Le Maroc est représenté lors de cette réunion par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger, Nasser Bourita.


Le Groupe de Visegrád (V4), qui a réussi à s’imposer comme une alliance majeure au sein de l’UE, élargit ponctuellement ses travaux à d’autres partenaires dans le cadre de formats dits « V4 + », en fonction des priorités européennes et internationales de la présidence du Groupe.


Pour cette première réunion ministérielle « V4+Maroc », il est notamment question d’explorer les moyens de développer davantage les relations avec le Royaume dans différents domaines et de les hisser au niveau d’un partenariat riche et multiforme.


La présidence hongroise du Groupe de Visegrád pour la période (2021- 2022) met en effet l’accent sur le renforcement de la coopération avec le Maroc et la mise en œuvre avec succès des projets communs en cours avec le Royaume.


Pour le Maroc, le raffermissement des liens de coopération avec le Groupe de Visegrád s’inscrit en droite ligne de la stratégie de diversification de ses partenariats internationaux, inspirée de la Vision Royale.


En plus de ses partenaires traditionnels au sein de l’UE, le Maroc aspire à s’ouvrir sur de nouveaux États membres de l’UE, dont les pays du V4, un groupement, qui ne cesse de gagner en influence sur l’échiquier européen, depuis sa création, le 15 février 1991 dans la ville hongroise de Visegrád.


Initialement, le Groupe V4 a vu le jour dans le dessein d’accélérer le processus d’intégration au sein de l’UE et de l’OTAN. Depuis qu’il a atteint ces objectifs respectivement en 1999 et 2004, le Groupe de Visegrád continue de faire ses preuves au sein de l’UE en défendant les intérêts de l’Europe centrale, tout en se positionnant sur différentes questions prioritaires pour les Vingt-sept.


La réunion ministérielle « V4+Maroc » se veut aussi une occasion d’engager des discussions sur plusieurs questions d’intérêt commun et de débattre des moyens à même de relever ensemble les défis actuels.


Le dialogue politique entre le Royaume et les pays membres du Groupe de Visegrád s’est renforcé au cours des dernières années, se traduisant par la multiplication des visites de haut niveau et par la tenue de consultations politiques régulières.


Au volet économique, la coopération entre le Maroc et la Hongrie, la Pologne, la Tchéquie et la Slovaquie se reflète par une volonté commune de booster les échanges commerciaux et de hisser les investissements à un niveau plus important.


Les relations entre le Royaume et le Groupe V4 ne cessent de s’élargir, englobant également des domaines tels que la sécurité et la défense, l’énergie, les sciences, les technologies nucléaires, la justice et la culture.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct