logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
29.01.2022 à 14 H 08 • Mis à jour le 29.01.2022 à 14 H 09
Par
Migrants

Nasser Bourita : Seulement 12% de l’émigration vers l’Europe vient d’Afrique

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a appelé à « dissiper les malentendus » sur l’émigration pour renforcer la coopération entre l’Afrique et l’Union européenne, rapporte l’agence de presse espagnole EFE.


Le ministre a lancé cet appel lors d’une réunion en visioconférence entre responsables africains et européens pour préparer le prochain sommet Union européenne-Afrique les 17 et 18 février à Bruxelles.


« Si l’émigration est un défi commun, les intérêts qui y sont liés sont souvent contradictoires. Pour qu’ils convergent, il faut dissiper les malentendus sur le phénomène migratoire », a déclaré le chef de la diplomatie.


Pour Bourita, les politiques migratoires ne doivent pas « céder à la tentation de la polémique », ajoutant qu’ « il faut arrêter de croire que les politiques migratoires mettront un jour un terme aux flux migratoires ».


« Il faut changer de méthode, c’est-à-dire reconnaître que la migration n’a pas besoin de stratégies palliatives ou immédiates, mais plutôt de politiques créatives et ingénieuses qui combinent le court, le moyen et le long terme », a affirmé le ministre.


Dans le même temps, Bourita a ajouté que la pandémie n’a pas ralenti mais plutôt modifié les flux migratoires, expliquant que le virus a exacerbé la vulnérabilité des migrants et les a relégués aux oubliettes.


Bourita a enfin ajouté que seulement 12 % de l’émigration vers l’Europe vient d’Afrique, où le phénomène migratoire est plutôt intra-régional.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct