logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.05.2022 à 12 H 01 • Mis à jour le 19.05.2022 à 12 H 01
Par
Tourisme

ONMT : le « Light Tour » en visite à Londres

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) a poursuivi mercredi à Londres son « Light Tour », une tournée menée en compagnie d’acteurs du tourisme marocain de premier plan auprès de trois marchés stratégiques de la destination Maroc.


Après une première étape la veille à Paris, la Team Maroc menée par Adel El Fakir, Directeur général de l’ONMT, a ainsi pu rencontrer les principaux opérateurs et prescripteurs britanniques. L’objectif étant de raffermir les liens avec les voyagistes britanniques et de positionner la destination Maroc parmi les destinations préférées des touristes britanniques annonce un communiqué.


Pour Adel El Fakir, « Le marché britannique est un marché important pour la destination Maroc. Nous avons encore d’importantes parts de marché à y conquérir. Aujourd’hui, nous avons reçu des signaux très positifs par rapport à l’engouement des anglais sur la destination ».


Hakim Hajoui, ambassadeur du Maroc au Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord s’est joint à l’événement lors duquel le DG de l’ONMT a présenté à un auditoire de professionnels du tourisme, de médias et de personnalités publiques les grandes lignes de la nouvelle campagne promotionnelle « Maroc, Terre de lumière » et expliqué le repositionnement de la marque Maroc.


Les émissions de touristes au départ du Royaume-Uni représentent 70 millions de personnes chaque année, ce qui dénote un fort potentiel de croissance. En 2019 (année de référence près-covid), il était le quatrième marché en termes d’émission de touristes pour le Maroc, et le deuxième en termes de nuitées.

 

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct