En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
14.11.2020 à 11 H 21 • Mis à jour le 14.11.2020 à 11 H 22
Par
Terrorisme

Opération au Mali de la France, une trentaine de jihadistes « neutralisés »

Ce 13 novembre, la France a annoncé, par le voie se son ministère des Armées, « la neutralisation » au Mali d’un cadre opérationnel de tout premier plan lié à Al-Qaïda, ainsi qu’une trentaine de jihadistes dans une opération séparée.


La ministre des Armées Florence Parly a mentionné l’engagement « d’importants moyens de renseignement ainsi qu’un dispositif d’interception composé d’hélicoptères et de troupes au sol », visant à éliminer Bah Ag Moussa, un chef militaire du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM). Celui-ci était considéré comme un recruteur influent, fait savoir la même source. Ces derniers jours, la France a revendiqué l’élimination d’une centaine de jihadistes, par le biais de frappes. « On ne peut pas dialoguer avec les groupes jihadistes qui n’ont pas renoncé au combat terroriste », précise la ministre française des armées citée par l’AFP.

Par
Revenir au direct