S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.05.2019 à 12 H 27 • Mis à jour le 26.05.2019 à 12 H 27 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Islamisme

A Oujda, la Jamaâ privée de veillées religieuses par les autorités

Dans la nuit du 25 au 26 mai, au moins quatre veillées ramadanesques de membres d’Adl Wal Ihsane, (Justice et bienfaisance), le mouvement d’obédience islamiste non reconnu mais toléré, ont été interrompues par les autorités locales à Oujda.


Ces veillées, appelées « Itikaf », ayant lieu dans des mosquées et où sont effectuées des retraites spirituelles, sont régulièrement interdites par les autorités à chaque mois de ramadan.


Sur son site internet officiel Aljamaa.net, l'organisation fondée par Cheikh Yassine explique avoir été « forcée par la violence » de quitter les lieux. Ses membres ont immédiatement organisé, devant les mosquées évacuées, des manifestations pour dénoncer la censure des autorités.


Depuis début 2019 des tensions sont perceptibles entre Al Adl Wal Ihssane et les autorités. Début mai, plusieurs salles à Safi avaient été mises sous scellées par les forces de l'ordre. On accusait la Jamaâ d'y organiser des activités non autorisées, en transformant notamment ces espaces en lieux de culte non autorisés.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct