S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.02.2023 à 15 H 12 • Mis à jour le 19.02.2023 à 15 H 14 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Irrigation

Ouverture imminente de la nouvelle usine de l’Israélien Netafim à Kénitra

La filiale marocaine de l'Israélien Netafim, leader mondial de la technologie du goutte-à-goutte, a annoncé ce dimanche l'ouverture imminente de son usine à Kénitra.


Le groupe fait savoir que la nouvelle usine a été réalisée en adéquation avec les attentes des clients et les besoins du marché marocain. Aucune date d'inauguration n'a pour le moment été communiquée.


Société israélienne à capitaux mexicains, Netafim s'était déjà installée au Maroc, en toute discrétion, bien avant le rétablissement des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Si son bureau de représentation n'a été créé qu'en 2017, Netafim était déjà présente au Maroc depuis au moins 1994. Elle portait le nom à l'époque de Regafim.


Le jour de l'annonce de la normalisation des liens entre Rabat et Tel Aviv, Netafim avait par ailleurs annoncé la création d'une filiale gabonaise depuis son antenne marocaine.


En février 2022, Orna Barbivai, à l'époque ministre israélienne de l'Économie, s'était notamment rendue dans une ferme de Marrakech de Agrohealth, partenaire de l'Israélien Netafim. La responsable avait profité de son séjour officiel au Maroc, pour visiter un exemple de partenariat marocco-israélien.


Pour rappel, comme nous le révélions en mai de l'année dernière, un changement à la tête la filiale de Netafim au Maroc a été opéré : Tosk Gil remplaçait Michel Eldar, dans les fonctions de gérant.


À l'international, Netafim est connue pour avoir été derrière l'invention de l'irrigation au goutte-à-goutte il y a plus de quarante ans. Une technologie pouvant réduire la consommation d'eau jusqu'à 90 %, permettant aux agriculteurs de dépenser moins d'eau et d'utiliser plus efficacement leurs ressources.


La firme avait par ailleurs été rachetée en 2017 par le groupe mexicain Mexichem, devenu Orbia, prenant la forme d'un conglomérat fournissant des produits et méthodologies spécialisés dans les secteurs de l'agriculture de précision.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct