logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
28.09.2022 à 09 H 39 • Mis à jour le 28.09.2022 à 09 H 43 • Temps de lecture : 3 minutes
Par et
Régions

PDR de Guelmim-Oued Noun: après la sélection de SouthBridge, un atelier pour établir les diagnostics

Les premiers ateliers ont été organisés, lundi à Guelmim dans le cadre du processus, lancé par le Conseil de la région de Gulemim-Oued Noun, pour l'élaboration du Plan de Développement Régional (PDR) pour la période 2022-2027.


Pour rappel, SouthBridge, dirigée par Hassan Belkhayat, avait été retenue par la région afin d'élaborer le PDR, pour un montant de 14,5 millions de dirhams (MDH).


L'initiative d'organiser ces premiers ateliers s’inscrit dans le cadre d'une série de rencontres régionales (26-30 septembre) et provinciales (10-12 octobre), lancées par l’instance élue afin d’établir un diagnostic approfondi au niveau de la région, avec la participation de l’ensemble des acteurs régionaux (administrations, services extérieurs, instances élues, organisations professionnelles et associations de la société civile), en vue de recueillir les différents points de vue et propositions des divers intervenants à même d'enrichir ce plan de développement.


Dans ce sillage, trois ateliers sectoriels ont été organisés par le bureau d’études chargé de l’élaboration de cette stratégie, dont le premier a été consacré à l’état des lieux du secteur agricole, le deuxième à l'économie sociale et solidaire, alors que le troisième atelier a concerné les produits de la mer.


Les participants au premier atelier ont ainsi abordé la situation du secteur agricole, dans le cadre d'une approche participative visant à élaborer une vision stratégique pour le développement de ce secteur vital, tout en soulevant les contraintes auxquelles est confrontée l’agriculture au niveau de la région.


Ils ont, en outre, émis des propositions à même de surmonter ces entraves, notamment la création d'un marché de gros aux standards modernes, le soutien de la commercialisation des produits du terroir, l’intégration des employés du secteur dans le programme de protection sociale, la qualification et la formation du capital humain afin d'accompagner l'évolution du secteur.


Pour leur part, les participants au deuxième atelier visant à identifier les principaux secteurs productifs de développement social, y compris l'économie sociale et solidaire, ont souligné l'impact tangible de ce secteur sur le développement régional, notant que malgré l'importance de ce secteur, il souffre encore de la problématique de l’informel.


Quant au troisième atelier, qui portait sur les produits de la mer, il a été l’occasion pour les intervenants de mettre en relief l'importance de ce secteur, les défis et les enjeux auxquels il fait face ainsi que son rôle prépondérant dans l’économie de la région.


Les participants ont également appelé à la valorisation et à la transformation des produits de la mer, la qualification de l'élément humain, la digitalisation du secteur et à la mise à niveau des marchés de poisson pour encourager les investissements dans ce domaine.


Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, le premier vice-président du conseil de la région de Guelmim-Oued Noun, Ahmed Adzidaz, a indiqué que ces ateliers ont pour objectif d'être à l’écoute des différents intervenants et acteurs territoriaux sur les problèmes et les entraves qui se dressent devant le développement de ces secteurs.


Il a également relevé qu'outre ces ateliers sectoriels (11 au total), d’autres seront organisés dans les différentes provinces (Guelmim, Sidi Ifni, Assa-Zag et Tan-Tan), afin de recueillir les points de vue et partager les perspectives de développement de la région avec l'ensemble des conseils communaux et provinciaux dans le but d’élaborer un document porteur d’une vision globale sur les problématiques de développement et les solutions alternatives et, partant de réponde aux attentes et aspirations des populations.


À noter que lors de la séance d’ouverture de ces ateliers, le bureau d’étude a présenté un exposé dans lequel il a passé en revue les conclusions de la phase de diagnostic préliminaire concernant les secteurs de l'agriculture, de l'économie sociale et solidaire et des produits de la mer.


Lire notre DataDesk : Jusqu'à 15MDH le PDR, les régions à chéquier ouvert avec les cabinets de conseil

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct