En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
24.08.2021 à 13 H 51 • Mis à jour le 24.08.2021 à 13 H 51
Par
Surveillance

Pegasus: Citizen Lab identifie neuf activistes hackés par le Bahreïn

Le groupe de travail Citizen Lab, dépendant de de l’université de Toronto au Canada, a identifié neuf activistes bahreïnis dont les iPhone ont été hackés entre juin 2020 et février 2021 par le logiciel Pegasus, développé par la firme israélienne NSO Group.


Parmi les militants, trois membres de Waad, la Société nationale pour l’action démocratique, dissoute en 2017 par la justice bahreïnie, trois membres du Centre bahreïni pour les droits de l’homme, deux dissidents exilés et un membre d’Al Wefaq, un parti d’opposition chiite.


« Au moins quatre d’entre eux ont été hackés par LULU », un opérateur de Pegasus que Citizen Lab attribue avec « un haut degré de confiance » au gouvernement bahreïni. « Un des activistes a été hacké en 2020 plusieurs heures après avoir révélé lors d’une interview que son téléphone avait été hacké par Pegasus en 2019 », affirme Citizen Lab.


Le collectif de journalistes Forbidden Stories a confirmé que les numéros de téléphones associés à cinq appareils hackés font partie de la liste des cibles potentielles des clients de NSO Group.


Citizen Lab explique qu’un des activistes hackés avait reçu, en septembre 2020, un SMS l’invitant à cliquer sur un lien afin de renseigner son adresse pour une livraison DHL. Mais en février 2021, « nous avons commencé à observer le déploiement par NSO Group d’une nouvelle fonctionnalité zero-click iMessage, qui contourne le BlastDoor d’Apple », indique Citizen Lab.


Cette nouvelle technique, qui ne requiert pas que l’utilisateur ciblé clique sur un lien ni ouvre un message, a été déployée avec succès sur les versions 14.4 et 14.6 d’iOS, le système d’exploitation des smartphones d’Apple.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct