En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
30.12.2020 à 11 H 03 • Mis à jour le 30.12.2020 à 15 H 33
Par
Sécuritaires

Plainte de la DGSN-DGST et de la DGED contre des personnes vivant à l’étranger pour « outrage à corps constitués »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) et la Direction générale des études et de la documentation (DGED) ont porté plainte devant le Parquet près le tribunal de première instance de Rabat contre des individus établis à l’étranger pour « outrage à des fonctionnaires publics lors de l’exercice de leurs missions et envers les corps constitués », ainsi que pour « dénonciation calomnieuse et crimes fictifs et diffusion d’allégations et de faits mensongers et diffamation », peut-on lire dans un communiqué relayée une dépêche de l’agence de presse MAP.


Le communiqué conjoint des trois institutions sécuritaires indique que «  la présentation de cette plainte devant les autorités judiciaires compétentes intervient dans le cadre de l’exercice du droit d’ester en justice garanti à ces institutions et de la mise en œuvre du principe de la “Protection de l’Etat”  assuré aux fonctionnaires de sûreté ». La même source évoque des « agressions verbales proférées à leur encontre lors de l’exercice de leurs missions », mais aussi « la multiplication des actes de diffamation et d’outrage commis par les personnes dénoncées ». Le communiqué des trois appareils sécuritaires n’évoque cependant pas l’identité de ces « personnes dénoncées ».


Par
Revenir au direct