En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
08.12.2020 à 15 H 05 • Mis à jour le 08.12.2020 à 15 H 05
Par et
Parlement

PLF 2021: L’ «amendement polyester» retiré en deuxième lecture à la Commission des Finances

La Commission des Finances et du Développement Economique à la Chambre des représentants a adopté à la majorité, mardi, en deuxième lecture, le Projet de Loi de finances (PLF) N°65.20 au titre de l’année 2021.


Le texte, qui a atterri à la première Chambre pour une seconde lecture, a été voté à la majorité avec 20 voix pour, 7 contre et aucune abstention.


A l’issue de la réunion, le président de la commission des Finances à la Chambre des représentants, Abdellah Bouanou a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que seulement un amendement, sur les 25 introduits par la deuxième Chambre, a été retiré.


Il s’agit de l’amendement relatif à l’augmentation des droits de douanes de 2,5 % à 17,5 % sur la fibre polyester, a-t-il relevé, notant que les discussions qui y sont liées ont préconisé l’importance de la protection du produit national et le pouvoir d’achat du consommateur ainsi que l’ouverture de l’investissement.


Bouanou a, dans ce sens, affirmé qu’ « il a été convenu de rester sur les 2,5 %, comme décidé auparavant par la première Chambre ».


Dans la même journée, il sera procédé également à l’examen et au vote dudit projet, en deuxième lecture, par la Chambre des représentants.


Le PLF 2021 repose sur trois orientations majeures, à savoir l’accélération de la mise en œuvre du plan de relance de l’économie nationale, le lancement de la première phase de généralisation de la couverture sociale et le renforcement des bases de l’exemplarité de l’État et l’optimisation de son fonctionnement.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct