En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.06.2020 à 16 H 50 • Mis à jour le 19.06.2020 à 17 H 29
Par
Clusters

Plus de 600 personnes déclarées positives au Covid-19 au sein d’usines de conditionnement de fraises

Pas moins de 642 ouvrières et ouvriers agricoles ont été déclarés positifs au Covid-19 dans les environs de Kenitra. Selon nos informations, 6 000 personnes ont d'ores et déjà été testées. Le bilan pourrait certainement s'alourdir alors que les autorités ont dépêché sur les lieux d'importants moyens sanitaires

D’après plusieurs sources médiatiques concordantes, le bilan des contaminations dans les environs de Kenitra est en nette augmentation. Il pourrait bien s’agir du nombre de contaminations enregistré en 24 heures, le plus élevé depuis le début de la pandémie du Covid-19 au Maroc.


Au sein des unités industrielles de Lalla Mimouna mais aussi d’autres collectivités, on compte pas moins de 642 ouvriers agricoles et ramasseurs de fraises, qui ont été déclarées positives au nouveau Coronavirus. Les tests demeurent toujours en cours, d’après des médias locaux. Selon une source autorisée consultée par leDesk, plus de 6000 ouvrières et ouvriers ont été testés. Des cars et des ambulances ont d’ailleurs été dépêchés sur place, confirmant le nombre élevé de contaminés auquel s’attendent les autorités.


Aucune indication n’a pour le moment été donnée au sujet de l’unité hospitalière qui devra prendre en charge les infectés. Les capacités d’absorption des structures militaires de Benguerir et Benslimane demeurant insuffisantes. D’après nos informations, la raison de la propagation du Covid-19 dans plusieurs unités industrielles serait le manque de respect des précautions sanitaires lors du transport du personnel. De plus, un cas avait déjà été enregistré dès le 2 juin au sein de l’entreprise Nat Berry, sans que les tests ne soient pour autant généralisés à tous les travailleurs.


Selon nos informations, le wali de la région de Rabat-Salé-Kenitra, Mohamed Yacoubi, est actuellement en réunion avec les autorités locales et le gouverneur de la province.


Hespress, citant une source officielle locale, mentionne qu’il est question de plus de 20 unités industrielles dédiées aux fraises. La même source indique que les autorités sanitaires sont actuellement en état d’alerte.

Revenir au direct