logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
12.09.2022 à 16 H 53 • Mis à jour le 12.09.2022 à 16 H 56 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Import-export

Port de Jorf Lasfar: un trafic global de 35,1 MT au titre de l’année 2021 (OCPM)

Le trafic global au port de Jorf Lasfar s'est établi à 35,1 millions de tonnes (MT) au titre de l'année 2021, ressort-il de la deuxième édition du rapport de l'Observatoire de la compétitivité des ports marocains (OCPM).


Ce trafic est réparti sur l'import avec 21,8 MT (62,3 % du total), l'export avec 12,9 MT (36,6 %) et le cabotage avec 0,4 MT (1,1 %), précise l'Observatoire, notant que ce trafic, bien qu'il accuse un repli de 5,4 % comparativement à 2020, enregistre une croissance annuelle moyenne de 3,5 % sur les cinq dernières années.


Au détail, le trafic du charbon au port de Jorf Lasfar a atteint un volume de 5,8 MT, en repli de 3,3 % par rapport à 2020. Le nombre des navires charbonniers ayant desservi le port a diminué de 12,6 % pour se situer à 83 escales.


Le volume moyen du charbon manutentionné au port s'est chiffré à 67 410 tonnes par escale et varie en général entre 27 000 et 95 422 tonnes par navire. L'OCPM note, dans ce sens, que les navires qui ont présenté l'avis d'arrivée dans le délai représentent 94 % du total des escales des navires débarquant du trafic de charbon en 2021. Et d'ajouter que l'ensemble des charbonniers ont respecté l'heure d'arrivée estimée ETA (estimated time of arrival) dans l'avis d'arrivée.


Parallèlement, ledit rapport fait ressortir que la productivité de manutention du charbon au port de Jorf Lasfar s'est améliorée de 9,3 % à 17 803 tonnes par jour en 2021, contre 16 283 T/j.


S'agissant des importations du soufre, elles se sont chiffrées à 5,2 MT, marquant une régression de 9,1 % par rapport à l'année précédente. Le nombre des navires soufriers ayant desservi le port a enregistré une baisse de 6,1 % à 107 escales.


L'Observatoire souligne aussi que le volume moyen du soufre manutentionné par escale au port s'est élevé à environ 52 373 T et varie en général entre 10 000 et 78 400 T par navire.


Concernant la ponctualité des arrivées des navires, le rapport indique que les navires ayant présenté l'avis d'arrivée dans le délai représentent 77,4 % du total des escales et que les navires ayant respecté l'ETA annoncé dans cet avis constituent 97,8 % de l'ensemble des escales.


Aussi, l'OCPM relève que la productivité de manutention du trafic du soufre au port de Jorf Lasfar a augmenté de 6,9 % à 4 445 T/j, après 4 160 T/j en 2020. Pour ce qui est du trafic des céréales, le port de Jorf Lasfar a enregistré un volume de 1,7 MT, en recul de 16,5 %. Le nombre des navires céréaliers ayant desservi le port a marqué une forte baisse de 26,2 % à 45 escales.


Le volume moyen des céréales manutentionnées par escale s'est élevé à 34 270 T et varie en général entre 11 450 et 66 000 T par navire.


Par rapport à la ponctualité des arrivées des navires, l'OCPM note qu'environ 85 % des navires ont respecté le délai d'envoi de la DAP (Delivered at place), que les navires ayant présenté l'avis d'arrivée dans le délai représentent 74,4 % du total des escales et que l'ensemble des navires ont respecté l'ETA annoncé dans ledit avis. Quant à la productivité de manutention des céréales, elle a progressé de 5,2 % à une moyenne de 3 880 T/j.


Côté préservation de l'environnement, le rapport indique que la consommation annuelle de l'électricité du port de Jorf Lasfar a affiché une hausse de 5 % à un volume moyen de 8 401 Kwh. La consommation annuelle de l'eau du port a, pour sa part, augmenté de 10 % en glissement annuel, avec une quantité moyenne de 204 731 m³.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct