S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
25.08.2023 à 17 H 52 • Mis à jour le 25.08.2023 à 17 H 52 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Agroindustrie

Poussé par l’effet Brexit, le Maroc devient le premier exportateur de framboises vers le Royaume-Uni

Les exportations marocaines de framboises fraîches vers le Royaume-Uni ont explosé au cours des dernières années, faisant du royaume le premier fournisseur sur le marché britannique. D’après le site spécialisé East fruit, en trois ans seulement, les quantités expédiées vers ce marché ont été multipliées par 40, pour atteindre, lors de la campagne 2022-2023 un volume de 15 800 tonnes.


A leur tour, les revenus générés par les exportations vers le Royaume-Uni ont connu une importante hausse. Durant la saison qui vient de s’achever en juin dernier, les ventes réalisées sur ce marché ont cumulé 86 millions de dollars, ajoute le même site.


Cette montée en force des framboises marocaines sur le marché britannique, explique-t-on, a été accélérée par le Brexit, qui a poussé les importateurs de ce pays à se tourner vers des sources d’approvisionnement en dehors de l’Union européenne. Un basculement qui s’est avéré plus qu’avantageux pour les exportateurs marocains.


« Il y a quelques années à peine, les framboises marocaines étaient disponibles au Royaume-Uni en quantités extrêmement limitées (alors que, ndlr) le Maroc ne représentait que 1,5 % des importations totales de framboises fraîches au Royaume-Uni », souligne East Fruit. Lors de la campagne 2022-2023,  cette part, ajoute-t-on, est passée à 55 %.


Poussé par l’effet du Brexit, le royaume a même pu supplanter les fournisseurs traditionnels du marché britannique. C’est le cas notamment de l’Espagne, auparavant premier exportateur vers le Royaume-Uni, et qui a vu ses exportations de framboises fraîches chuter de 40 % au cours des cinq dernières années.


Cette nouvelle position de leader sur le marché britannique ne fait que renforcer le positionnement du Maroc en tant qu’exportateur mondial de framboises. D’après East Fruit, le royaume est devenu le troisième exportateur mondial en 2022. Une position qui devrait davantage se consolider, alors que « les producteurs locaux continuent d’étendre leurs superficies en plantations de framboises  ».


Et alors qu’environ le quart (25 %) des exportations totales de framboises a été destiné vers ce pays lors de la campagne précédente, le Maroc continue à diversifier ses partenaires commerciaux, notamment au sein de l’Union européenne. Le pays a en effet presque quintuplé ses exportations de framboises fraîches au cours des six dernières saisons. Celles-ci ont atteint en 2023 plus de 60 000 tonnes, vendues sur différents marchés, dont l’Espagne, l’Allemagne, les Pays-Bas ou encore la France.


Pour le Maroc, les framboises fraîches constituent l’une des catégories d’exportation les plus importantes. Celles-ci représentent la troisième catégorie d'exportation après les tomates et les mandarines en termes de revenus d'exportation, qui ont totalisé 340 millions de dollars au cours de la campagne précédente, ajoute East Fruit.


Pour rappel, la campagne 2022-2023 a été marquée par de très bonnes performances des exportations des fruits et légumes, avec des revenus en hausse. Cette augmentation des ventes a été constatée sur plusieurs marchés, mais le rythme de croissance le plus important a été enregistré sur le marché britannique pour lequel le Maroc est devenu, depuis sa sortie de l’Union européenne, un important partenaire commercial.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct