S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
07.03.2023 à 15 H 40 • Mis à jour le 07.03.2023 à 15 H 49 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
exploration

Predator Oil & Gas entamera bientôt des essais à l’aide d’explosifs sur le puits MOU-1

La société britannique Predator Oil &  Gas a informé l'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) de son intention d'effectuer des essais au niveau du puits MOU-1 à l'aide d'explosifs, apprend-on d'un communiqué. La société avait mobilisé, en août 2022, près de 42 millions de dirhams (MDH) pour compléter et tester les puits MOU-2 et MOU-1.


Ce même courrier a été adressé au ministère de la Transition énergétique et au gouverneur de Guercif pour les informer des opérations de tests envisagées, et décrit le programme d'essai avec les intervalles à tester et les quantités d'explosifs nécessaires.


Ensuite, la société devra convenir avec le directeur régional de l'Energie et des mines de la date à laquelle les explosifs seront transportés sous escorte policière du bunker de Casablanca au site du puits MOU-1.


Il s'agit également de fixer la date à laquelle l'essai du puits sans forage aura lieu. Ceci afin que les autorités locales puissent suivre les quantités d'explosifs utilisées.


Par ailleurs, la société organisera une réunion avec les autorités locales pour expliquer les procédures de perforation d'essai de puits sans forage, du moment que « les opérations de perforation de puits n'ont été réalisées qu'une seule fois au cours des 51 dernières années dans la zone de l'accord pétrolier de Guercif », fait-on savoir.


« Une fois que le processus réglementaire aura été entièrement respecté, la société commencera les tests sans appareil MOU-1 dès que possible. Les options pour la mise en œuvre de la prochaine étape des opérations de forage à Guercif sont en cours de finalisation, mais il est peu probable qu'elles soient terminées avant le début des tests de puits sans forage MOU-1 », a déclaré Paul Griffiths, président exécutif de Predator Oil.


Ensuite, la société devra convenir avec le directeur régional de l'Energie et des mines de la date à laquelle les explosifs seront transportés sous escorte policière du bunker de Casablanca au site du puits MOU-1.



Il s'agit également de fixer la date à laquelle l'essai du puits sans forage aura lieu. Ceci afin que les autorités locales puissent suivre les quantités d'explosifs utilisées.


Par ailleurs, la société organisera une réunion avec les autorités locales pour expliquer les procédures de perforation d'essai de puits sans forage, du moment que « les opérations de perforation de puits n'ont été réalisées qu'une seule fois au cours des 51 dernières années dans la zone de l'accord pétrolier de Guercif », fait-on savoir.


« Une fois que le processus réglementaire aura été entièrement respecté, la société commencera les tests sans appareil MOU-1 dès que possible. Les options pour la mise en œuvre de la prochaine étape des opérations de forage à Guercif sont en cours de finalisation, mais il est peu probable qu'elles soient terminées avant le début des tests de puits sans forage MOU-1 », a déclaré Paul Griffiths, président exécutif de Predator Oil.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct