S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
09.11.2020 à 11 H 11 • Mis à jour le 09.11.2020 à 11 H 12 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Découverte

Première en Afrique: des restes de dinosaures à bec de canard retrouvés près de Khouribga

Des dents et une mâchoire de hadrosaure, « dinosaure à bec de canard » ont été retrouvés à Sidi Chenane, au sud de Khouribga, rapporte ce 7 novembre CNN. Les ossements, découverts dans une mine, datent de près de 66 millions d'années et proviennent d'une nouvelle espèce de Hadrosauridae, nommée Ajnabia odysseus.


Si l'on sait que les « dinosaures à bec de canard » ont évolué en Amérique du Nord, puis en Amérique du Sud, en Asie et en Europe, c'est la première fois que les chercheurs relèvent leur existence en Afrique. Une découverte qui interroge la communauté scientifique, car à l'époque, le continent était déjà isolé par des océans.


« C'est la dernière chose au monde à laquelle on pouvait s'attendre, c'est comme retrouver un kangourou en Ecosse », a plaisanté Nicholas Longrich, du Milner Centre for Evolution à l'université of Bath, en Ecosse. Dr. Longrich, qui a conduit l'étude publiée au Cretaceous Research, suppose que la seule explication à l'arrivée de cette espèce en Afrique est une « traversée maritime ».


Si la taille de certains hadrosaures pouvaient atteindre 15 mètres, les chercheurs pensent que cette nouvelle espèce ne mesurait pas plus de trois mètres, soit la taille d'un poney.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct