logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
08.12.2022 à 12 H 34 • Mis à jour le 08.12.2022 à 12 H 34 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Archéologie

Près d’Essaouira, des chercheurs de l’INSAP découvrent des vestiges du lion de l’Atlas

L'Institut National des Sciences de l'Archéologie et du Patrimoine (INSAP) du ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication a annoncé ce mercredi la découverte de vestiges du lion de l'Atlas au niveau de la grotte de Bizmoune à Essaouira, au sein de sites archéologiques datées entre de 110 000 et 100 000 ans.


C'est la première fois dans l'histoire de la recherche archéologique, que des traces du lion de l'Atlas, récemment éteint à l’état sauvage au Maroc, sont découvertes dans l'ouest du Royaume, indique la source qui précise que cette fouille a vu la participation d'une équipe de chercheurs de l’INSAP et des chercheurs de l'université d'Arizona, aux États-Unis, ainsi que ceux de l'université d'Aix-Marseille, en France.

 

« On sait que le lion de l'Atlas, qui est susceptible de s'être récemment éteint au Maroc, était connu pour être présent dans différentes régions, et pour la première fois dans l'histoire de la recherche archéologique, ses traces se retrouvent dans le centre-ouest du Maroc », peut-on lire du communiqué.


« La grotte de Bizmoune à Essaouira a permis de retrouver de nombreux vestiges qui ont eu un impact non seulement sur l'histoire ancienne du Maroc, mais aussi sur l'histoire de l'humanité, comme les éléments de parure », poursuit la source.


Rappelons que des archéologues ont découvert dans cette même grotte de Bizmoune les plus anciens bijoux du monde, plus précisément un ensemble de 32 coquilles façonnées de gastéropodes marins datant d’il y a 142 000 et 150 000 ans et fabriquées à partir de coquilles marines issues d’une mer qui était située à une cinquantaine de kilomètres de la grotte de Bizmoune.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct