En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
17.10.2017 à 02 H 04 • Mis à jour le 17.10.2017 à 02 H 04
Par
Diplomatie

Pretoria et Alger menacent de faire capoter le Sommet UA-UE d’Abidjan

La session extraordinaire de l’Union africaine consacrée à l’examen de la préparation du Sommet UA-UA prévue à Abidjan les 29 et 30 novembre, tenue lundi 16 octobre au siège de l’organisation panafricaine à Addis-Abeba, a, sous la pression de l’Afrique du Sud et de l’Algérie, soutenu la participation du Polisario mise en ballotage par les instances européennes favorables au Maroc.


Pretoria a ainsi, selon des sources proches d’Alger et du Polisario évoquées par Yabiladi, lancé un ultimatum à la Côte d’Ivoire, pour convier avant le 27 octobre tous les Etats reconnus comme tels par l’UA.


L’Afrique du Sud a ainsi menacé de peser de tout son poids pour transférer le lieu du conclave à Addis-Abeba pour garantir la présence de la « RASD ».


Contactées par Le Desk, des sources diplomatiques africaines attestent de l’offensive conjointe des deux poids lourds du continent en faveur de leurs protégés du Polisario, mais insistent à dire que la localisation du Sommet à Abidjan n’est pas remise en cause.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct