En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
02.02.2021 à 10 H 40 • Mis à jour le 02.02.2021 à 10 H 45
Par
Social

PSA Kénitra : la production de l’usine bloquée par une grève

Le 27 janvier dernier, les salariés de l’usine PSA de Kenitra étaient massivement en grève pour demander l’amélioration de leurs conditions de travail et une augmentation des salaires. Ces 2500 ouvriers sont les petites mains derrière la fabrication de la nouvelle 208 revendue à 20 000 € sur le marché, et constituent le complément de l’usine Trnava en Slovaquie.


Dans un communiqué publié par la CGT PSA France, on apprend que leurs revendications concernent : l’augmentation des salaires (actuellement à 2 600 dirhams), la majoration à 50 % des heures du samedi après-midi, la majoration des jours fériés et volontariat, l’indemnisation en cas d’accident du travail et une couverture médicale, la suppression des compteurs et l’augmentation des temps de pause (7 et 17 mins pour 8h de travail par jour, 6j/7).


Le communiqué de la Confédération générale du travail, ajoute que les actionnaires du nouveau groupe automobile Stellantis, issu de la fusion entre PSA et Fiat Chrysler sont convoqués à une Assemblée générale extraordinaire, le 8 mars prochain pour se partager plus de 2,2 milliards d’euros d’actions de Faurecia. La CGT conclut que la lutte des salariés de l’usine de Kénitra est également celle la sienne, et que les conditions de travail par delà les frontières se dégradent également continuellement.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct