En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
13.03.2019 à 13 H 54 • Mis à jour le 13.03.2019 à 14 H 52
Par
Pétrole

Qatar Petroleum rejoint l’ONHYM et ENI pour explorer au large de Tarfaya

La société italienne ENI et Qatar Petroleum viennent de signer ce mercredi un accord permettant à la compagnie qatarie d’acquérir une participation de 30 % dans la concession offshore de Tarfaya, comprenant 12 blocs d’exploration au large du Maroc.


Eni, via sa filiale Eni Maroc, et l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) détiennent actuellement une participation de 75 % et 25 % respectivement avec ENI agissant en tant qu’opérateur.


Les sociétés effectuent actuellement des études géologiques et géophysiques dans le cadre du programme de travail de la première période d’exploration prévue par l’accord de Tarfaya Petroleum.


À la suite de la transaction, le partenariat sera constitué d’Eni (45 %), de QP (30 %) et de l’Office national des hydrocarbures et des mines (25 %).


Dans des déclarations données à la presse, Saad Sherida Al Kaabi, ministre d’Etat aux affaires énergétiques et PDG de Qatar Petroleum a annoncé « espérer que les efforts d’exploration seront couronnés de succès » et que les Qataris « étaient impatients de collaborer avec l’ONHYM et ENI ». Qatar Petroleum et la société italienne ENI opèrent également au Mexique, au Mozambique et à Oman.

Revenir au direct