En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
17.08.2017 à 22 H 10 • Mis à jour le 17.08.2017 à 23 H 06
Par
Profil

Qui est Driss Oukabir, né au Maroc, suspect n°1 de l’attentat de Barcelone ?

Un suspect de l’attaque perpétrée jeudi après-midi à Barcelone a été identifié comme étant Driss Oukabir, un individu qui dispose d’un titre de séjour en Espagne, selon la presse espagnole. C’est à son nom qu’a été louée la camionnette utilisée pour foncer sur la foule. Il a été arrêté.


Un homme portant ce nom avait posté sur sa page Facebook, consultée par l’AFP avant qu’elle ne devienne inaccessible vers 21h, des photos le montrant sur la plage, d’autres devant un miroir, et une image du drapeau berbère, indiquant son origine maghrébine. Selon des sources espagnoles, Driss Oukabir est né au Maroc en janvier 1989 à Aghbala et il était résident légal en Espagne.


Photographie de Driss Oukabir extraite de son compte Facebook


Le suspect mesure 1,70m, et résident de Ripoll, une petite ville de 12 000 habitants située au nord de Barcelone près de la frontière avec la France. Il vivrait en couple depuis 2013. Il a vécu en France à Marseille, et a déménagé en Catalogne.


Oukabir serait selon des sources policières toujours  en fuite, et activement recherché. C’est grâce à son passeport, retrouvé dans une des deux camionnettes, que son identité a pu être publiée. Mais La Vanguardia indique qu’un homme portant ce nom s’est rendu aux autorités pour indiquer que ses papiers d’identité avaient été volés.



Le journal espagnol ABC a signalé que bien qu’un mandat ait été délivré pour son arrestation par des allégations d’abus domestiques, la police ne l’a pas soupçonné d’une activité jihadiste. El País a déclaré qu’il avait passé du temps en prison à Figueres, en Catalogne, et qu’il avait été libéré en 2012.Les agents de lutte contre le terrorisme ont déclaré qu’il avait été à Madrid plus tôt cette année, ajoutant qu’ils enquêtaient sur ses lieux de vie et ses fréquentations dans la capitale espagnole. Il est censé être arrivé à Barcelone en provenance du Maroc le 13 août.



Un deuxième suspect lié à l’attaque a été arrêté, a annoncé le président régional catalan Carles Puigdemont.


L’organisation Etat islamique a revendiqué la responsabilité de l’attaque, rapporte jeudi l’organe de propagande Amaq, proche du groupe sunnite fondamentaliste. “Les auteurs de l’attaque de Barcelone sont des soldats de l’Etat islamique et ont mené une opération en réponse aux appels à cibler les Etats membres de la coalition” , a dit Amaq, en référence à la coalition menée par les Etats-Unis contre l’Etat islamique en Syrie.



Le véhicule, de marque Fiat et de couleur blanche, a été loué à Santa Perpetua de la Mogoda, à 25 km au nord de Barcelone, rapporte la télévision publique RTVE sur base de sources policières. Différents médias espagnols indiquent que le passeport de l’un des deux suspects a été retrouvé dans la camionnette.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct