logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
05.08.2022 à 14 H 27 • Mis à jour le 05.08.2022 à 23 H 29
Par
Infrastructures

Rabat: le parking souterrain Bab Chellah sera ouvert le 6 août, ceux prévus sous l’avenue Mohammed V toujours en stand-by

Parking

Le nouveau parking souterrain Bab Chellah, situé aux abords de la médina de Rabat, sera ouvert au public à partir du samedi 6 août, annonce la société Rabat Région Mobilité.


Doté de 495 places réparties sur deux niveaux en sous-sols, le parking sera ouvert 24H sur 24 et 7 jours/7, précise la société dans un communiqué.


Et d'ajouter qu'à l’instar du parking Bab El Had lancé en mai dernier, ce nouveau parking vient renforcer l’offre de stationnement aux abords de la Médina, portant ainsi la capacité totale à 966 places.


Le parking de Bab Chellah offrira aux usagers un service de qualité à la fois sécurisé et respectueux de l’environnement, afin de répondre aux exigences des standards internationaux.


La réalisation de ce parking s'inscrit dans le cadre du projet « Rabat Ville Lumière, Capitale marocaine de la culture ». La société Rabat Région Mobilité indique que pour toutes informations ou réclamations, un service aux citoyens a été mis en place avec le numéro vert 080 100 32 32.


Par ailleurs, il est à noter que les projets des deux parkings souterrains de 885 places devant être creusés sous le périmètre de la Poste et du Musée de Bank al-Maghrib (203 places) et sous la coulée de l’avenue Mohammed V (de la gare de Rabat à la Mosquée Assouna) pour un budget global de 99 millions de dirhams (MDH) n’ont toujours pas trouvé preneurs pour leur construction, la société Jet Contractors ayant été évincée à l’issue de son offre technique par la SDL Rabat Région Aménagement, comme le révélait Le Desk en février dernier.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct