logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
20.10.2022 à 10 H 09 • Mis à jour le 20.10.2022 à 12 H 39 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Casablanca

Rmili dévoile la répartition du budget de la commune pour l’année 2023

Le conseil de la commune de Casablanca a adopté, ce mercredi, lors de la deuxième séance de la session ordinaire du mois d'octobre le projet du budget de la commune pour l'année 2023.


ll a également été procédé, lors de cette session présidée par la présidente du Conseil de la Commune Nabila Rmili et la présence du secrétaire général de la wilaya de la région Casablanca-Settat et les membres du conseil, à l'examen et l'adoption de 10 points à l'ordre du jour et le report d'un point se rapportant à l’arrêté fiscal N 01-2018 qui fixe les droits, taxes et redevances dus à la commune.


Avant l'adoption de ces points, il a été procédé à la présentation des rapports des commissions du budget et des affaires financières et de la programmation, de l'aménagement du territoire, des biens et de l'environnement, celle des services et la commission des affaires sociales, culturelles, sportives et de développement humain.


Il a ainsi été notamment décidé du transfert de certaines rubriques du compte de dépenses de la dotation financière allouée aux arrondissements au titre de l'exercice financier 2022, outre la réaffectation des crédits consacrés au budget d’équipement de la commune au titre de l'exercice 2022 et le transfert de crédits au budget de fonctionnement de la commune.


Le conseil a approuvé l'octroi d'aides aux associations et la modification de la décision 2018/205 relative à l’organisation de l'administration communale et ses prérogatives.


Les membres du conseil ont également approuvé le projet de convention relatif à la réalisation et la gestion du centre d’enfouissement et de valorisation des déchets ménagers signé entre le ministère de l’Intérieur, le ministère de la Transition Energétique et du Développement Durable, la wilaya de la région Casablanca-Settat et le Conseil de la commune de Casablanca.


Les membres du conseil ont également adopté le projet de convention de partenariat pour contribuer au financement du programme des infrastructures routières entre la préfecture de Casablanca, celle de Nouaceur-zone Casablanca-ouest.


Il a également été décidé d'annuler la décision 2020/86 relative à l'adoption d'un accord à l'amiable avec la société RENBA dans lequel la société cède 5570 M2 au profit de la commune pour la construction d'un tunnel en vue de renforcer la largeur de cette route à 50m au lieu de 25, outre l'adoption d'une décision d'expropriation d'une partie du bien numéro C/4851 d'une superficie de 11375, propriété de la société RENBApour l'aménagement des espaces l'avoisinant dans le cadre de l'aménagement de la route côtière RR322.


Les membres du conseil ont également examiné des sujets relatifs à l'aménagement des cimetières, la lutte contre le conflit des intérêts au niveau de l’octroi du soutien aux associations, la révision des partenariats avec les sociétés de développement pour offrir un service de qualité aux habitants.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct