En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.04.2019 à 16 H 29 • Mis à jour le 26.04.2019 à 16 H 29
Par
Répression

RSF appelle les forces de l’ordre françaises à respecter la liberté de la presse

Reporters sans frontières (RSF) a appelé vendredi les forces de l’ordre au respect des « règles élémentaires » de la liberté de la presse à la veille d’une nouvelle journée de mobilisation des Gilets jaunes et une semaine après l’interpellation de deux journalistes indépendants.


Selon l’organisation de défense des journalistes basée à Paris, près de 90 journalistes ont été victimes de violences policières depuis le début du mouvement de protestation des Gilets jaunes le 17 novembre dernier.


« La multiplication des violences policières envers les journalistes est tout simplement glaçante  », estime Christophe Deloire, secrétaire général de l’ONG dans un communiqué.


« Il est particulièrement inquiétant de voir la liberté d’informer ainsi foulée au pied par les forces de l’ordre », ajoute-t-il. « A la veille de nouvelles manifestations, nous appelons au respect des règles élémentaires de liberté de la presse. »


La semaine dernière, le 23e samedi de mobilisation des Gilets jaunes avait été marqué entre autres par l’arrestation du journaliste indépendant Gaspard Glanz, fondateur du site Taranis News, à Paris.


Son « arrestation musclée » et « son maintien en garde à vue pendant plus de 48 heures ne sauraient être justifiés par le geste inapproprié du journaliste en direction du policier qui venait de le repousser brusquement », estime RSF. « Lui interdire de couvrir les prochaines manifestations est également une mesure disproportionnée qui revient à entraver le travail journalistique. »

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct