En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.10.2018 à 00 H 20 • Mis à jour le 03.10.2018 à 00 H 20
Par
Pays-Bas

Saïd Chaou pourrait être extradé vers le Maroc

Le maroco-néerlandais Saïd Chaou pourrait bien être finalement extradé vers le Maroc, selon média hollandais Bode. Le ministère public néerlandais a décidé de faire appel, devant la Cour suprême du pays, de la décision de la justice datée du 22 février et qui refusait de livrer celui qui se considère désormais comme un opposant aux autorités marocaines, ajoute la même source. Celui-ci est accusé par le Maroc d’être impliqué dans une organisation criminelle de corruption et de trafic international de drogue.


Le tribunal néerlandais avait refusé de donner l’autorisation de son extradition vers le Maroc, sous prétexte que l’ancien parlementaire marocain un temps proche d’Ilyas El Omari, pourrait subir « un procès inéquitable », en raison des aveux supposément soutirés des co-accusés de Saïd Chaou, précise le journal hollandais. Des allégations que l’avocat général du ministère public hollandais avait réfutées. Selon lui, l’accusé pourrait contester les déclarations de ses supposés complices devant les tribunaux marocains, au lieu de refuser de s’y rendre. Aucune information concernant la date de la décision de la Cour suprême batave n’a été communiquée pour l’instant.

Revenir au direct