logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.08.2022 à 09 H 54 • Mis à jour le 26.08.2022 à 09 H 54 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Sécurité alimentaire

Sainte Lucie: le Maroc fait don de 3 924 sacs d’engrais aux agriculteurs du pays

Dans un contexte où les prix des engrais flambent, le Maroc a décidé d’apporter des aides au ministère de l’Agriculture de Sainte Lucie, apprend-on d'un communiqué. Une décision qui apaise les inquiétudes des agriculteurs du pays.


Ainsi, 3 924 sacs d’engrais en provenance du Maroc ont été distribués à des agriculteurs présélectionnés sur la base de critères établis par les bureaux régionaux de vulgarisation, afin de les aider à relever les défis de la fertilité des sols et à stimuler la production, fait-on savoir.


Une fourniture annuelle d'engrais est prévue grâce au projet marocain de fertilité des sols, un partenariat entre le ministère lucien de l'Agriculture et le Maroc qui garantit des engrais spécialement formulés pour répondre aux besoins locaux en matière de santé des sols, précise le service de vulgarisation du ministère.


Ainsi, le conseiller de l'ambassade du Maroc à Sainte Lucie, Said Al Melaji, déclare que son gouvernement est fier de participer à la création d’un environnement favorable à une économie agroalimentaire locale prospère.


« Les relations de coopération entre le Maroc et Sainte-Lucie sont, ces dernières années, dynamiques dans divers domaines. À cet égard, je salue les réalisations dans le secteur de l'agriculture et les résultats fructueux de la coopération entre le Maroc et Sainte-Lucie. J'espère que ce don permettra de renforcer davantage la capacité de Sainte-Lucie en matière de développement agricole », a-t-il indiqué.


Par ailleurs, le ministère de l'Agriculture avertit sur l’existence d’un ensemble de domaines « critiques » à prendre en compte lors de la conception de l’agenda de la sécurité et la souveraineté alimentaire de l’État, notamment « l’augmentation du coût des intrants, les retards d'expédition des approvisionnements, l'adaptation aux conditions climatiques en constante évolution, la gestion des ravageurs et des maladies pour assurer la santé des sols et des plantes ».


Pour sa part, le ministre de l'Agriculture de Sainte Lucie, Alfred Prospere, qualifie le don du Maroc d'une illustration d'un partenariat agricole qui apporte une réponse appropriée à un secteur dans le besoin.


« Nous connaissons les préoccupations en matière de sécurité alimentaire, et c'est un problème qui nous affecte globalement. Sainte Lucie étant un petit pays, cela peut avoir un impact sur nos agriculteurs. Il est donc important que nous tendions la main à nos agriculteurs, car ce sont eux qui sont responsables de la production de notre nourriture », a-t-il déclaré.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct