logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
12.09.2022 à 11 H 34 • Mis à jour le 12.09.2022 à 11 H 34 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Industrie

Secteur primaire: en 2020, sept régions ont créé 81 % de la valeur ajoutée (HCP)

Sept régions du Royaume ont créé plus que quatre cinquièmes (81 %) de la valeur ajoutée du secteur primaire en 2020, selon le Haut Commissariat au Plan (HCP).


« Les activités du secteur primaire restent l'apanage d’un nombre limité de régions. En effet, les régions de Rabat-Salé-Kénitra, Fès-Meknès, Casablanca-Settat, Marrakech-Safi, Souss-Massa, Béni Mellal-Khénifra et de Tanger-Tétouan-Al Hoceima ont contribué pour 81 % à la création de la valeur ajoutée nationale du secteur primaire en 2020 au lieu de 84,1 % en 2019 », précise le HCP dans une note d'information relative aux comptes régionaux de l'année 2020.


Ces activités constituent 10,7 % du produit intérieur brut (PIB) au niveau national en 2020, fait savoir le HCP, relevant que la contribution de ce secteur à la création de la richesse dépasse, dans la majorité des régions, cette moyenne nationale. Ces activités contribuent pour 24,2 % au PIB de la région de Drâa-Tafilalet, 22,1 % au PIB de Fès-Meknès, 18,6 % au PIB de Béni Mellal-Khénifra, 17,1 % au PIB de Souss-Massa, 15,6 % au PIB de Dakhla-Oued-Ed-Dahab, 15,5 % au PIB de l’Oriental, 12,7 % au PIB de Marrakech-Safi et 10,8 % au PIB de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. La région de Casablanca-Settat affiche, quant à elle, la part la plus faible avec 3,1 %.


Par ailleurs, les activités du secteur secondaire (industrie manufacturière, mines, électricité, eau, assainissement, gestion des déchets et dépollution, et bâtiment et travaux publics) sont concentrées dans les régions de Casablanca-Settat et de Tanger-Tétouan-Al Hoceima qui ont participé pour 62,4 % à la valeur ajoutée nationale du secteur en 2020 au lieu de 61,4 % en 2019.


Les activités de ce secteur représentent 26 % du PIB au niveau national en 2020. Quatre régions affichent des parts supérieures à cette moyenne, à savoir Casablanca-Settat avec 39,6 %, Laâyoune-Saguia al Hamra avec 38,2 %, Tanger-Tétouan-Al Hoceima avec 32 % et Béni Mellal-Khénifra avec 26,5 %.


D’un autre côté, 56,5 % de la richesse créée par les activités tertiaires (services marchands et non marchands) est attribuable aux trois régions de Casablanca-Settat, de Rabat-Salé-Kénitra et de Tanger-Tétouan- Al Hoceima.


Ces activités créent plus que la moitié de la richesse nationale en 2020 (53,2 %). Les régions de Guelmim-Oued Noun, de Dakhla-Oued-Ed-Daha, de Rabat-Salé–Kénitra et de Marrakech-Safi présentent des structures économiques dominées par les activités des services, avec des parts largement supérieures à celle réalisée au niveau nationale, respectivement de 73 %, 67,4 %, 65,9 % et 61,1 %. Elles affichent, toutefois, les parts les plus faibles relatives à la participation des activités secondaires à la création de la richesse régionale.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct