S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
18.06.2024 à 19 H 44 • Mis à jour le 18.06.2024 à 19 H 44 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
MRE

Sécurité sociale : les Marocains en tête des cotisants en Espagne

Les Marocains représentent, pour le deuxième mois consécutif, le groupe de travailleurs étrangers qui cotisent le plus au système de la sécurité sociale en Espagne, selon des chiffres du ministère espagnol de l’Inclusion, de la sécurité sociale et des migrations, publiés mardi.


Avec 358 371 affiliés à fin mai dernier, soit près de 11 500 de plus qu’en avril, les Marocains sont le groupe le plus important d'étrangers employés et cotisant à la sécurité sociale, devant les travailleurs de la Roumanie (351 890 cotisants), a précisé le ministère dans un communiqué.


Les travailleurs en provenance du Maroc et de la Roumanie sont suivis des affiliés de Colombie (205 890), d'Italie (194 182), du Venezuela (157 784) et de Chine (157 784), a ajouté la même source.


Le nombre d'affiliés étrangers à la sécurité sociale atteint un nouveau record et s'élève à 2 882 967 employés, après avoir augmenté de 77 912 en mai, selon le ministère.


Depuis décembre 2019, avant l'impact de la pandémie liée au Covid-19, le nombre de contributeurs étrangers a augmenté de 627 864 personnes.


Sur le nombre total de filiales étrangères à la fin du cinquième mois de l'année, 925 282 étaient originaires de pays de l'UE (32,1 %) et 1 957 685 de pays tiers (67,9 %).


En outre, le système compte 70 675 membres originaires d'Ukraine, soit 23 416 de plus qu'en janvier 2022 (+49,5 %), avant le début de la guerre.


Sur le nombre total d'étrangers salariés, près de 1,6 million sont des hommes et plus de 1,3 million sont des femmes.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct