En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
13.06.2019 à 23 H 18 • Mis à jour le 13.06.2019 à 23 H 18
Par
Transition

Soudan: Des officiers arrêtés pour leur rôle dans la répression du sit-in

Le Conseil militaire de transition (CMT) qui dirige le Soudan a déclaré jeudi que certains officiers avaient été arrêtés pour leur rôle dans la dispersion meurtrière d’un sit-in de protestation dans la capitale Khartoum, dont le bilan s’est établi à 60 morts.


L’enquête sur l’assaut donné à ce sit-in le 3 juin a été bouclée et ses conclusions seront présentées samedi, a ajouté le CMT.


Le parquet général du Soudan a annoncé d’autre part jeudi que l’ancien président Omar el Béchir, renversé et arrêté le 11 avril après plusieurs mois de manifestations contre son règne autocratique, avait été inculpé de corruption au terme d’une enquête.


Il a déjà été inculpé en mai d’incitation à la violence et d’implication dans la mort de manifestants. Les procureurs ont ordonné en outre qu’il soit interrogé pour des soupçons de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme.


Le chef du CMT, le général Abdel Fattah al Burhan, a eu jeudi des discussions à Khartoum avec le secrétaire d’Etat adjoint américain chargé de l’Afrique, Tibor Nagy, en visite au Soudan pour encourager une transition vers la démocratie deux mois après la chute de Béchir, qui était au pouvoir depuis 1989.

Revenir au direct