En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.11.2020 à 21 H 32 • Mis à jour le 03.11.2020 à 21 H 33
Par et
Communautés

Soulaliyates: l’Intérieur accorde 136 MDH pour 412 projets au titre du budget 2021

Le ministère de l’Intérieur a reçu, au titre de 2020, les programmes d’actions de 35 préfectures et provinces, comportant un total de 714 projets et activités génératrices de revenu (AGR) pour un montant global de 1,342 milliard de dirhams (MMDH), et ce dans le but d’intégrer les communautés soulaliyates et les ayants droits dans le processus de développement et créer des opportunités d’emploi, a affirmé, mardi à Rabat, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit.


Présentant le projet de budget du ministère de l’Intérieur au titre de l’exercice 2021 devant la Commission de l’intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville à la Chambre des Représentants, Laftit a souligné que son département a donné son accord pour contribuer à hauteur de 136 millions de dirhams (MDH) en faveur de 412 projets visant à renforcer les infrastructures de base, soutenir les projets générateurs de revenu pour les communautés soulaliyates et créer des projets de logement sur le foncier des communautés soulaliyates au profit des ayants droits.


Et en vue d’assurer une bonne application du système juridique dont ont été dotées les communautés soulaliyates, le ministère a publié cette année 16 guides et circulaires en vue d’expliquer les nouvelles dispositions juridiques et simplifier les procédures concernant un ensemble de prérogatives ayant été transférées au niveau local, a-t-il ajouté.


Le développement du système des terres collectives est un enjeu à relever dans le cadre de la dynamique économique souhaitée pour la période de l’après-crise, notamment à la lumière des efforts déployés par le ministère de l’Intérieur, qui s’est attelé à la mise en application des dispositions organisationnelles complétant les trois textes législatifs adoptés l’année dernière au Parlement, a indiqué Laftit.


Faire de ces terres collectives un levier de développement constitue le principal axe du chantier royal visant la mobilisation d’un million d’hectares de terres des communautés soulaliyates, a-t-il relevé, rappelant que cette mobilisation passe par l’élargissement de la base des bénéficiaires à travers la mélkisation au profit des ayants droits ou la location aux investisseurs privés, sous condition de la réalisation des projets prévus dans les cahiers des charges.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct