En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.09.2019 à 23 H 43 • Mis à jour le 26.09.2019 à 23 H 43
Par
Diplomatie

Sur Sky News, Bourita en défense de l’Arabie Saoudite, contre l’Iran

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, a affirmé que la sécurité et la stabilité de l’Arabie saoudite « constituent une partie intégrante de la sécurité et de la stabilité du Maroc », qualifiant « d’inacceptables » les dernières attaques ayant ciblé deux installations pétrolières de la société Aramco à Khurais et Abqaiq.


Dans une interview accordée à la chaine d’informations en continu, Sky News Arabia diffusée jeudi, le ministre a réitéré « la solidarité du Maroc avec l’Arabie saoudite », rappelant que le Roi avait exprimé au serviteur des lieux saints « sa ferme condamnation de ces attaques ».

 

Bourita a appelé, à cet égard, la communauté internationale à « davantage d’efficacité, étant donné qu’il ne s’agit pas d’une affaire entre l’Arabie saoudite et l’Iran, mais d’une affaire qui pose une menace à la sécurité régionale qui touche la stabilité internationale ».


L’Iran « n’a malheureusement pas cessé ses actes hostiles dans la région », a souligné le ministre, expliquant que « le traitement de l’Iran par le passé lui a peut-être fait croire qu’elle peut persister dans ses actes, et que le leadership régional se réalise à travers les attaques et l’hostilité contre les pays de la région ».


L’Iran, a poursuivi Bourita, adopte « la stratégie de fuite en avant et une politique hostile à l’encontre des pays du voisinage », soulignant que ce faisant « elle ne menace pas uniquement les pays voisins, mais constitue une menace à la sécurité nationale arabe et à la stabilité internationale ».


Dans ce cadre, le ministre a appelé à faire preuve de « fermeté à l’égard du régime iranien, et à lui signifier que la sécurité régionale arabe est indivisible et intouchable ».

Revenir au direct