En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
09.10.2019 à 12 H 14 • Mis à jour le 09.10.2019 à 12 H 14
Par
Moyen-Orient

Syrie: Rohani met en garde la Turquie, exercices militaires iraniens

Le président iranien, Hassan Rohani, a appelé la Turquie à la retenue et à s’abstenir de toute action militaire dans le nord-est de la Syrie, selon des propos rapportés mercredi par l’agence IRNA.


L’armée turque, épaulée par l’Armée syrienne libre (ASL), s’apprête à franchir « sous peu » la frontière turco-syrienne, selon le directeur de la communication du président turc Recep Tayyip Erdogan.


« L’inquiétude de la Turquie pour ses frontières méridionales est légitime. Nous pensons qu’il faut emprunter une voie correcte pour lever ses inquiétudes », a réagi Hassan Rohani.


« Les troupes américaines doivent quitter la région, (… ) les Kurdes de Syrie (… ) doivent soutenir l’armée syrienne », ajoute le président iranien, allié du régime de Damas.


L’armée iranienne a entamé des exercices dans le nord-ouest du pays, à la frontière avec la Turquie, alors que les troupes d’Ankara se préparent à lancer une offensive dans le Nord-Est syrien, rapporte mercredi l’agence de presse estudiantine d’Iran (ISNA).


Cette opération, qui n’avait pas fait l’objet d’une annonce préalable, implique des unités d’intervention rapide, des brigades et des hélicoptères de l’armée de terre, précise ISNA.

Revenir au direct