En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
15.01.2022 à 12 H 00 • Mis à jour le 15.01.2022 à 12 H 01
Par
Ports

Tanger Med affiche une croissance « fulgurante » de l’activité portuaire

Le complexe Tanger Med a réalisé, sur une période assez courte, une croissance fulgurante de l’activité portuaire a récemment souligné le directeur général adjoint de l’Autorité portuaire Tanger Med, Hassan Abkari.


Tanger Med a réalisé un nouveau record de 7 173 870 conteneurs EVP (Equivalent Vingt Pieds) traités en 2021, notant que ce résultat confirme la position de Tanger Med en tant que hub majeur pour les grandes alliances maritimes mondiales menées respectivement par Maersk Line, CMA CGM et Hapag Lloyd.


Cette performance, a-t-il poursuivi, s’inscrit dans la continuité des prédictions annoncées début 2019 à l’occasion du démarrage du port Tanger Med 2, et correspond à la capacité totale en service aujourd’hui dans l’ensemble du complexe portuaire.


« Nous atteignons avec ce chiffre un nouveau palier qu’il va falloir consolider durant les deux ou trois prochaines années avant d’entamer l’inflexion qui nous permettra d’atteindre les 9 millions conteneurs EVP à l’horizon de 2026 », a lancé Abkari, notant que parmi les autres chiffres significatifs figure le tonnage global réalisé en 2021, avec plus de 101 millions de tonnes de marchandises manutentionnées, qui est aussi un nouveau record. Le responsable a rappelé que le port Tanger Med a vu transiter 65 millions de tonnes de marchandises en 2019, 75 millions de tonnes en 2020, et 101 millions de tonnes en 2021, relevant qu’il s’agit d’une croissance fulgurante sur une période aussi courte, puisqu’il a fallu près d’un siècle pour le port d’Algésiras, par exemple, pour dépasser la barre des 100 millions.


« Le tonnage traité par le complexe portuaire Tanger Med dépasse le total du tonnage global manutentionné par le reste des ports du Royaume », a-t-il fait savoir, notant que Tanger Med demeure le premier port d’import et d’export du Royaume, vu qu’il traite plus de 50 % de l’ensemble des imports et des exports du pays en volume et en valeur, après seulement quelques années d’activité.


Le responsable a, par ailleurs, relevé que l’un des principaux chiffres qui interpellent aujourd’hui est celui des véhicules neufs exportés par Renault et par Stellantis (anciennement PSA), notant que plus de 429 000 véhicules neufs ont été manutentionnés sur les deux terminaux à véhicules du port Tanger Med en 2021, en croissance de 20 % par rapport à l’année précédente.


Il a, à cet égard, précisé que l’usine Renault de Tanger est devenue le plus grand producteur de véhicules en Afrique et que le groupe Renault exporte via Tanger Med la production de ses deux usines (Mellousa et Casablanca), soit plus de 250 000 véhicules, relevant que Peugeot ou Stellantis actuellement a réussi le tour de force d’exporter plus de 100 000 voitures dans un contexte de pandémie.


Concernant le trafic du vrac liquide, il a enregistré un trafic total de plus de 8,7 millions de tonnes d’hydrocarbures manutentionnés en 2021, en hausse d’environ 10 % par rapport à 2020, a expliqué Abkari, notant qu’il s’agit d’une réserve stratégique pour le pays, puisque Tanger Med offre une capacité de stockage d’un demi-million de mètre cubes, et permet aussi de desservir le réseau pour l’ensemble de la région du Nord, et de doter le port de l’infrastructure nécessaire pour l’activité de Bunkering ou de soutage des navires on-shore et off-shore.


Pour ce qui est du trafic roulier, le complexe portuaire a traité plus de 407 000 camions TIR en 2021, en croissance de plus de 54 000 par rapport à 2020, ce qui conforte les prévisions d’atteindre et de dépasser les 500 000 camions avant 2025, relevant que ce trafic a principalement été porté par la reprise des exportations industrielles, ainsi que par la bonne performance de la campagne agricole et des exports agro-industriels. Ces réalisations résultent de la collaboration continue de l’ensemble des partenaires du complexe portuaire Tanger Med, notamment les armateurs et les concessionnaires, et aussi de la capacité d’adaptation des administrations publiques et des services de l’État, qui a joué un rôle important dans l’adoption d’un modèle de travail flexible et de nouvelles procédures sanitaires, a dit le responsable.


Il a conclu que cette performance est également le fruit de l’engagement et la coordination entre les autres administrations publiques impliquées dans la gestion quotidienne de la chose portuaire, qui maitrisent parfaitement aujourd’hui le terrain et le relief, et partagent l’objectif clairement affiché de faire de Tanger Med un fleuron de la logistique nationale.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct