S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
13.05.2024 à 22 H 47 • Mis à jour le 13.05.2024 à 22 H 47 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Education

Transport scolaire: 580 000 bénéficiaires au titre de l’année scolaire en cours

Le nombre de bénéficiaires du service de transport scolaire au titre de l'année scolaire 2023/2024 a atteint 580 000 (dont 83 % en milieu rural), soit une hausse de 31 % par rapport à l'année scolaire 2021/2022, a indiqué, lundi à Rabat, le ministre de l'Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa.


Le service de transport scolaire fait partie des attributions propres des préfectures et provinces, a souligné Benmoussa, en réponse à une question orale à la Chambre des représentants sur le transport scolaire dans le monde rural, notant que vu l'importance capitale de ce service, son département œuvre à accompagner et à soutenir son amélioration.


Le nombre de bus scolaires a connu un développement important dans la mesure où il a atteint environ 8 900 bus pendant l'année scolaire en cours, soit plus de 26 % par rapport à la saison scolaire 2021/2022, a-t-il précisé.


Cette évolution s'explique par les efforts déployés par les conseils territoriaux, l'Initiative nationale pour le développement humain et d'autres acteurs et partenaires, a poursuivi le ministre, notant que son département aspire, à l'horizon 2026, d'atteindre 700 000 bénéficiaires et 10 000 bus scolaires.


Afin d'améliorer ce service, le département de l'Education nationale s'active en coordination avec le ministère de l'Intérieur pour établir un plan intégré, qui sera mis en œuvre à court terme et qui repose sur le développement de modèles innovants de gestion de ce service vital du système éducatif, a fait remarquer le responsable gouvernemental.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct