En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
14.11.2016 à 11 H 53 • Mis à jour le 14.11.2016 à 11 H 53
Par
Autriche

Trois hommes dont un Marocain, soupçonnés d’être liés aux attentats de Paris bientôt jugés

Accusés de complicité avec des membres de Daech liés aux attentats de Paris, Adel Haddadi, un Algérien de 29 ans, Mohamad Usman, un Pakistanais de 35 ans ainsi que le Marocain Abid Tabaouni, vont bientôt passer devant les tribunaux. Le procès des deux premiers est prévu le 7 décembre en Autriche, comme l’a annoncé la justice du pays. Arrêtés à Salzbourg, ils sont soupçonnés d’avoir voulu participer aux attentats de Paris en novembre 2015 mais d’en avoir été empêchés car mis en détention durant quelques semaines en Grèce pour avoir voyagé avec de faux passeports. Ils s’étaient mélangés aux réfugiés arrivés sur l’île grecque de Leros et ce, en même temps que deux Irakiens qui se sont fait exploser près du Stade de France le 13 novembre 2015. Concernant le Marocain, il a été arrêté en Belgique en juillet et est soupçonné d’être lié à Haddadi et Usman avec qui il aurait également partagé un dortoir dans le foyer de réfugiés en Autriche. Il sera, quant à lui, jugé ultérieurement, comme l’indique le tribunal.


Par
Revenir au direct