S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
04.11.2016 à 13 H 08 • Mis à jour le 04.11.2016 à 13 H 08 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Tunisie: Le ministre des Affaires religieuses limogé pour avoir critiqué le wahhabisme saoudien

Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed a décidé, vendredi, de relever le ministre des Affaires religieuses, Abdeljalil Ben Salem, de ses fonctions, pour « non-respect des règles de l’action gouvernementale et atteinte aux principes et constantes de la diplomatie tunisienne ». Chahed a confié au ministre de la Justice, Ghazi Jeribi, l’intérim du département des Affaires religieuses, selon un communiqué de la présidence du gouvernement.

Lors de son audition, jeudi, par la commission parlementaire des droits, des libertés et des relations extérieures, Ben Salem, a indiqué que l’école wahhabite est à l’origine des conflits et de la montée de l’extrémisme et du terrorisme dans le monde musulman. Il a également déclaré avoir demandé à l’ambassadeur saoudien d’apporter des réformes dans ce sens. A la suite de ces propos, le ministère des Affaires religieuses a rendu public un communiqué, dans lequel il affirme que les relations entre la Tunisie et le royaume d’Arabie saoudite sont basée sur « l’harmonie (…) la coopération et que nul ne peut mettre en cause les relations solides et profondes »

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct