En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
16.05.2021 à 14 H 35 • Mis à jour le 16.05.2021 à 14 H 35
Par
Espace

Un astéroïde incandescent a fini sa course à quelques kilomètres du Maroc

Les détecteurs du projet SMART, de l’  Institut d’Astrophysique d’Andalousie (IAA-CSIC), des observatoires astronomiques de Séville, La Hita (Toledo), Calar Alto (Almería) et Sierra Nevada (Grenade) ont enregistré le passage d’un boule de feu au-dessus de la Méditerranée occidentale à 68 000 km / heure qui s’est finalement abimée à quelques kilomètres à peine des côtes marocaines, a rapporté l’agence espagnole EFE.


Selon l’analyse du chercheur principal du projet SMART, José María Madiedo , de l’Institut d’Astrophysique d’Andalousie (IAA-CSIC), la boule de feu a été détectée le 14 mai à 4 h 25 du matin. Le phénomène s’est produit lorsqu’un fragment d’un astéroïde est entré dans l’atmosphère terrestre à une vitesse d’environ 68 000 kilomètres et a pu être vu de différents points de la communauté autonome andalouse.


La collision avec l’atmosphère à cette vitesse énorme a amené la roche à devenir incandescente, générant une boule de feu qui s’est embrasée à une altitude d’environ 89 kilomètres au-dessus de la Méditerranée, à environ 13 kilomètres de la côte espagnole.


De ce point initial, la boule de feu a poursuivi sa trajectoire dans une direction sud-est et s’est finalement consumée à une altitude de 29 kilomètres au-dessus de la mer, à quelque 34 kilomètres au large des côtes du Maroc.


En raison de sa luminosité élevée, le phénomène pouvait être vu à plus de 500 kilomètres, ce qui comprend toute la zone centrale et méridionale de l’Espagne. Les détecteurs du projet SMART fonctionnent dans le cadre du Southwest Europe Fireball and Meteor Network (SWEMN) qui vise à surveiller en permanence le ciel afin d’enregistrer et d’étudier l’impact contre l’atmosphère terrestre des roches provenant de différents objets du système solaire.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct