En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
08.09.2017 à 13 H 05 • Mis à jour le 08.09.2017 à 13 H 05
Par
Gerone

Un consul du Maroc en Espagne permuté après les attentats ?

« Le ministère des Affaires étrangères a démis de ses fonctions le consul du Maroc à Gérone, Mohamed El Harrak, alors qu’il avait été nommé à ce poste le 28 décembre », rapporte El Confidencial qui cite « des sources diplomatiques ».


« Les sources susmentionnées indiquent qu’il est accusé de ne pas accorder suffisamment d’attention à la communauté musulmane dans cette province, où vivent environ 70 000 Marocains ou Espagnols d’origine marocaine. 40 000 personnes sont inscrites au consulat », poursuit El Confidencial qui évoque le fait que les autorités marocaines ont pourtant par ailleurs « nié toute responsabilité indirecte pour les attaques contre la Catalogne (…) en dépit du fait que toutes les cellules terroristes, sauf une, étaient marocaines et ont voyagé de temps en temps dans leur pays d’origine ».

 

Contactée par Le Desk, une source aux Affaires étrangères qualifie l’article de « totalement erroné », « la liste des consuls n’est pas encore rendu publique (…). La rumeur qui circule de la permutation d’El Harrak est fausse », assure-elle.

 

El Confidencial assure aussi que Yassir Fares devrait retrouver son poste de consul général à Barcelone, qu’il a théoriquement quitté cet été. « Fares, qui est arrivé dans la capitale catalane en 2013, est l’un des diplomates les plus dynamiques du service étranger marocain. Il a un dévouement spécial aux problèmes économiques. Au cours de la dernière décennie, il a été conseiller économique de l’ambassade de Maroc à Madrid », ajoute le média espagnol.

Revenir au direct