En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
06.08.2019 à 12 H 51 • Mis à jour le 06.08.2019 à 12 H 55
Par
Terrorisme

Un enseignant arrêté au Maroc pour avoir appelé à décapiter des touristes belges

La DGSN a annoncé, lundi soir, l’arrestation d’un enseignant d’école primaire à Ksar El Kbir suite à son appel sur les réseaux sociaux à « couper les têtes » de jeunes femmes venues notamment de Belgique faire du bénévolat dans la région de Taroudant en marge de leur voyage touristique.


L’homme, âgé de 26 ans, a été arrêté pour « son implication présumée dans une affaire d’apologie et d’incitation à des actes terroristes », précise la police nationale dans son communiqué. Un cas qui rappelle celui des deux randonneuses scandinaves tuées il y a quelques mois dans les montagnes d’Imlil (région de Marrakech)


L’homme appelait à les décapiter afin de « servir de leçon à ceux qui ne respectent pas la foi musulmane », précisent plusieurs sources médiatiques, faisant référence à « à des jeunes filles en tenue légère »… 


Les touristes menacées sont venues durant le week-end participer à des travaux de revêtement d’une route escarpée joignant un village isolé à la ville de Taroudant, dans le sud-ouest du pays. Elles avaient été interviewées par la presse pour expliquer leur engagement social… 


Revenir au direct