En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
22.04.2019 à 00 H 54 • Mis à jour le 22.04.2019 à 01 H 01
Par
Europe

Un humoriste novice en politique élu président de l’Ukraine

Rares sont ceux qui ont pris au sérieux Volodymyr Zelensky, acteur et humoriste de 41 ans, lorsqu’il a annoncé sa candidature en plein réveillon du 31 décembre. A l’issue de quatre mois de campagne hors normes menée essentiellement sur les réseaux sociaux, il a remporté 73 % des voix au second tour de la présidentielle contre 25 % pour son adversaire

Comédien novice en politique, Volodymyr Zelensky a remporté ce dimanche la présidentielle en Ukraine avec une majorité écrasante face au sortant Petro Porochenko, ouvrant une page riche en incertitudes pour ce pays en guerre aux portes de l’Union européenne.


Rares sont ceux qui ont pris au sérieux Volodymyr Zelensky, acteur et humoriste de 41 ans, lorsqu’il a annoncé sa candidature en plein réveillon du 31 décembre.


A l’issue de quatre mois de campagne hors normes menée essentiellement sur les réseaux sociaux, il a remporté 73 % des voix au second tour de la présidentielle contre 25 % pour son adversaire, selon un sondage réalisé à la sortie des bureaux de vote par le consortium « Exit Poll National » réunissant trois instituts.


« Je ne vous laisserai jamais tomber », a promis Zelensky aux Ukrainiens depuis son quartier de campagne, où il est aussitôt sorti remercier ses partisans, avant de s’adresser à « tous les pays de l’espace post-soviétique : Regardez-nous ! Tout est possible ! ».


Cinq ans après la révolution pro-occidentale du Maïdan, réprimée dans le sang, les Ukrainiens ont une nouvelle fois décidé de renverser la table, cette fois par une élection qui n’a pas manqué de coups bas mais s’est déroulée dans l’ensemble dans le calme et dans le respect des normes démocratiques.


Nouvel épisode spectaculaire de la vague mondiale anti-élites, le raz-de-marée remporté par Volodymyr Zelensky, qui a promis de « casser le système » sans dévier du cap pro-occidental, donne la mesure de la défiance des Ukrainiens envers leur classe politique dont Petro Porochenko est un vétéran.


A 53 ans, ce dernier paie les scandales de corruption incessants depuis l’indépendance en 1991, les difficultés économiques de l’un des pays les plus pauvres d’Europe, et son incapacité à mettre fin au conflit qui endeuille son pays.

Revenir au direct