En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.04.2017 à 23 H 59 • Mis à jour le 20.04.2017 à 00 H 00
Par
Algérie

Un kamikaze de Daech s’est fait exploser à Constantine, pas de victimes

Un kamikaze de l’organisation terroriste Daech s’est fait exploser mercredi à Constantine (Est de l’Algérie) sans faire de victimes, deux mois après une tentative d’attentat-suicide ayant visé un commissariat de police dans la même ville, rapportent les médias locaux.

L’homme armé a déclenché sa ceinture d’explosif lors d’un violent accrochage avec les forces de sécurité dans la région d’El Haria. Un autre présumé terroriste, soupçonné d’être un candidat potentiel pour une attaque-suicide, a été arrêté, indiquent les mêmes sources, citant des sources sécuritaires.

Les deux présumés terroristes étaient recherchés par les services de sécurité pour leur implication dans l’assassinat d’un policier en octobre dernier à Constantine.

Le 27 février dernier, une tentative d’attaque-suicide, revendiquée par Daech, a visé un commissariat de police, faisant un mort et deux blessés, une semaine après l’élimination de 14 hommes armés dans la ville Bouira (290 km de Constantine) dans une opération militaires menée dans des maquis de la wilaya, réputés être un fief d’AQMI, contre un groupe armé. Ce groupe avait l’intention, de tenir “un conclave”  dans la région pour rallier l’organisation terroriste de Djund Al Khilafa qui avait prêté allégeance à Daech à la fin de l’année 2014 après l’assassinat d’un touriste français en Kabylie. L’opération a couté la vie également à sept militaires.

Depuis le début de l’année, plus de 30 hommes armés ont été tués en Algérie, selon un décompte établi sur la base des bilans fournis par le ministère de la Défense.

Revenir au direct