En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
04.03.2017 à 21 H 50 • Mis à jour le 04.03.2017 à 21 H 50
Par
Education

Un label qualité pour les crèches marocaines

Comment choisir la bonne crèche pour son enfant ? Un dilemme souvent vécu par les parents face à la jungle des offres et l’absence de critères rigoureux de mesure de qualité. Une situation en passe de changer : quatre établissements privés se sont d’ores et déjà engagés dans la démarche qualité Label Enfance, un référentiel qualité 100 % marocain récemment mis en place par des professionnels du secteur. Ces crèches ont entamé leur processus de mise à niveau et les premières labellisations sont prévues pour juin 2017. Fruit de deux ans de travail du collectif Label Enfance constitué du cabinet Qualifes Conseil et d’un groupement de crèches privées (Kenzi et L’île aux trésors) qui ont joint leurs compétences respectives pour permettre une meilleure qualité d’accompagnement des enfants dans le milieu préscolaire, le référentiel Label Enfance « permettra de donner du sens et de la cohérence à la pratique des crèches privées marocaines d’une part et d’autre part de garantir un accueil et un accompagnement de qualité pour les enfants et leurs familles et de soutenir les établissements dans leur mise à niveau, conformément aux nouvelles exigences de la législation marocaine ainsi qu’aux normes internationales », peut-on lire sur le site internet dédié au projet. Cette mesure est considérée prioritaire dans le cadre des efforts devant être entrepris par le secteur, pour l’amélioration de l’image de marque de l’éducation au Maroc. Les crèches privées qui répondront aux exigences de ce référentiel se verront ainsi décerner le label créé. Un label qualité ayant reçu la validation de l’organisme international de normalisation et certification Afnor qui l’adoptera afin de certifier les crèches marocaines selon le référentiel Label Enfance. Les établissements concernés sont ceux qui accueillent les enfants âgés de dix-huit mois révolus à quatre ans sous la responsabilité d’un personnel spécialisé et qualifié.

Revenir au direct