logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
07.06.2022 à 14 H 45 • Mis à jour le 07.06.2022 à 14 H 45
Par
Convention-cadre

Un nouveau plan de développement pour les Centres Techniques Industriels

Le ministère de l’Industrie et du Commerce, le Réseau des Centres Techniques Industriels (RECTIM) et les Centres Techniques Industriels (CTI) ont procédé, mardi 7 juin, à Casablanca, à la signature d’une convention-cadre pour la mise en œuvre du plan de développement des CTI pour la période 2022-2025 a annoncé un communiqué de presse.


« Ce plan de développement doté d’une enveloppe budgétaire de 250 millions de dirhams (MDH), inaugure un nouveau cadre de partenariat entre l’Etat et les CTI à travers lequel le Ministère appuiera davantage le rôle des CTI dans l’accompagnement technique et technologique des entreprises. L’objectif étant de les positionner en tant qu’accélérateur de l’innovation et de la R&D industrielles par le développement de prestations à forte valeur ajoutée au profit des différentes filières industrielles visant le renforcement de leur compétitivité et de la souveraineté industrielle du Royaume », d'après la même source.


 « C’est un nouvel élan qui est donné aux CTI appelés, aujourd’hui plus que jamais, à être des vecteurs de la montée en compétence des filières industrielles et à offrir aux opérateurs des prestations novatrices à forte valeur ajoutée, consolidant les acquis et libérant les initiatives à la fois », a déclaré le ministre Ryad Mezzour. Il poursuit : « Nous aspirons à des CTI plus attractifs pour nos opérateurs, agissant dans la complémentarité et au diapason des priorités nationales pour se positionner entant que pôle technique de référence en matière de développement technique et technologique au service de la souveraineté industrielle du Maroc ».


« Il s’articule autour de cinq principaux axes stratégiques dont le développement de prestations d’assistance technique pour les projets d’investissement retenus dans le cadre de la Task Force Souveraineté industrielle, alimentaire et sanitaire, le déploiement de prestations de certification, de validation de produits et de développement de normes et l’impulsion de nouvelles activités au Maroc et l’accélération de la montée en compétences des CTI à travers des partenariats industriels et techniques novateurs », rapporte le communiqué.


« Ce plan prévoit de renforcer la mission d’intérêt général des CTI à travers des projets de développement en concertation avec les secteurs et écosystèmes industriels et de mettre en place de nouvelles plateformes et prestations pour l’accompagnement technique du développement de nouvelles activités industrielles s’inscrivant dans la souveraineté industrielle, sanitaire et alimentaire », conclut-on.


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct