logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.10.2022 à 13 H 02 • Mis à jour le 26.10.2022 à 13 H 04 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Société civile

Un réseau des entrepreneurs contre la peine de mort voit le jour à Rabat

Un Réseau des entrepreneurs(es) contre la peine de mort a vu le jour à l'issue d'une assemblée générale constitutive tenue, mardi à Rabat, en présence de plusieurs acteurs des droits de l'Homme.


Cette nouvelle organisation a pour objectif d'œuvrer pour l'abolition de la peine de mort dans la législation nationale et de sensibiliser les entrepreneurs à l'importance de la protection du droit à la vie conformément à l'article 20 de la Constitution.


S'exprimant à cette occasion, la coordinatrice nationale du Réseau des entrepreneurs(es) contre la peine de mort, Nadia Benhida, a estimé que « la peine de mort est inhumaine et s'inscrit aux antipodes de la philosophie de la sanction car elle ne dissuade pas le criminel et ne réduit pas la criminalité, mais renforce parfois le motif criminel auquel s’entremêlent des facteurs économiques, sociaux et culturels », notant que ce nouveau réseau va œuvrer aux côtés des autres instances et organisations pour l'abolition de la peine de mort au Maroc.


« La constitution de ce réseau émane de notre conviction, en tant qu'entrepreneurs, de l'importance de rejoindre les rangs des défenseurs du droit à la vie et des militants pour l'abolition de la peine de mort aux niveaux local, régional et international », a-t-elle dit.


Pour sa part, le coordinateur de la Coalition marocaine contre la peine de mort, Abderrahim Jamaï, a salué cette initiative, première du genre dans la région MENA, qui s'inscrit dans la lignée des acquis que le mouvement marocain des droits de l'Homme a accumulés, ajoutant que la tenue de cette assemblée constitutive au siège du Conseil national des Droits de l'Homme témoigne de l'intérêt que porte cette institution nationale à l'abolition de la peine de mort.


Au terme de cette assemblée générale constitutive du Réseau des entrepreneurs(es) contre la peine de mort, il a été procédé à l'approbation du statut de cette nouvelle organisation, à la formation d'un conseil national comprenant ses membres-fondateurs et à l'élection d'un bureau exécutif composé de Nadia Benhida (coordinatrice nationale), Abdelbaki Yousfi (coordinateur national adjoint), Abdelmonaim Salami (secrétaire général), Abdessamad Minsaf (secrétaire général adjoint) et de Abdellah Amzil (trésorier).

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct