logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
31.08.2022 à 15 H 35 • Mis à jour le 31.08.2022 à 15 H 35 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
DGSN

Une 5ème certification ISO pour le laboratoire de police scientifique et technique

Le laboratoire de police scientifique et technique relevant de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a conservé pour la cinquième fois la certification qualité ISO/CEI 17025, octroyée par l'organisme américain The ANSI National Acreditation Board spécialisé dans l’évaluation et l’accompagnement des laboratoires scientifiques spécialisés.


Le laboratoire de police scientifique et technique a conservé cette certification au terme de l’audit annuel mené par des experts internationaux du 23 au 26 août, indique ce mercredi un communiqué de la DGSN.


Cet audit annuel s’inscrit dans le cadre du niveau 2 de la norme internationale de qualité ISO/CEI 17025 qui comprend, outre la révision des missions purement techniques et scientifiques en lien avec l’enquête pénale, la réalisation d’une évaluation globale et avancée des différentes composantes du système de bonne gouvernance et gestion de la qualité, des compétences et des systèmes d’information, ajoute la même source, notant que ce processus a permis à cette infrastructure scientifique avancée de conserver la certification qualité du niveau 1 pour quatre années successives de 2018 à 2021.


Les opérations d’audit dudit laboratoire ont porté sur une révision minutieuse du degré de respect des normes de qualité dans la réalisation des expertises pénales, notamment en ce qui concerne les règles déontologiques scientifiques et professionnelles, le maintien de la confidentialité des données personnelles et des résultats des expériences et expertises, ainsi que les normes liées à la gestion des infrastructures et des ressources humaines et des procédures et des moyens pour mener les expertises scientifiques minutieuses et les risques qui y sont liés, ainsi que tous les aspects relatifs à la gestion des systèmes d’information et leur protection et exploitation.


La DGSN avait adhéré dès 2018 à un processus visant la modernisation globale du système de la police scientifique et technique et son rôle dans les enquêtes pénales, en vue de servir des objectifs stratégiques visant essentiellement à inclure le guide scientifique dans les processus des procès équitables, ainsi que la consolidation des droits et libertés publiques dans le cadre de l’action de la police, souligne le communiqué, mettant l’accent sur la contribution de cette spécialité à l’amélioration du rendement et de l’efficacité des investigations liées aux nouvelles formes émergentes de crimes ayant recours à des nouveaux modes et aux nouvelles générations de la technologie.


Pour mettre en oeuvre ce chantier ambitieux, la DGSN a veillé à accompagner l’adhésion du laboratoire au processus de certification qualité en garantissant des infrastructures intégrées et des méthodes de travail développés en conformité avec les standards adoptés au niveau international dans le domaine de l’enquête pénale, ainsi que le recrutement et la formation de compétences scientifiques ayant porté cette année sur la nomination de plus de 15 cadres titulaires de doctorats dans différentes spécialités scientifiques, ainsi que 20 techniciens spécialisés ayant tous rejoint les ressources humaines et qui travaillent dans divers services et sections du laboratoire et dont l’élément féminin représente plus d'un tiers.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct