logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
10.05.2022 à 11 H 24 • Mis à jour le 10.05.2022 à 11 H 24
Par
Coopération

Une rencontre à Agadir pour renforcer les échanges culturels et touristiques avec la Chine

Une rencontre sur la coopération dans le domaine touristique entre le Maroc et la Chine a été tenue lundi à Agadir.


Initiée par l'Université Ibn Zohr en partenariat avec l'ambassade de Chine au Maroc et l’Institut Confucius relevant de l'Université Mohammed V de Rabat, cette rencontre a été axée sur l'examen des moyens de renforcer la dynamique des échanges culturels et touristiques entre les deux pays.


Les participants à ce conclave ont souligné que la coopération culturelle et les liens humains entre le Maroc et la Chine constituent un levier majeur qui contribuera au renforcement des échanges économiques entre les deux pays, notamment dans le domaine du tourisme.


Intervenant à cette occasion, l'Ambassadeur de Chine au Maroc, Li Changlin, a indiqué que « cette rencontre vient souligner une fois de plus l'importance du renforcement des échanges touristiques et de la coopération entre le Maroc et la Chine, notant à cet égard que des antennes de l'Institut Confucius ont été créées pour enseigner la langue et la culture chinoises au profit des étudiants marocains  ».


Pour sa part, le Président de l'Université Ibn Zohr, Abdelaziz Bendou, a souligné que « cette rencontre, à laquelle participent plusieurs d'acteurs et universitaires marocains et chinois, vient renforcer le partenariat entre le Maroc et la Chine dans les domaines culturel et touristique, notamment après l'établissement d'un partenariat stratégique entre les deux pays à l'occasion de la visite effectuée par le Roi Mohammed VI en Chine en mai 2016  ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct