En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
31.01.2018 à 21 H 16 • Mis à jour le 31.01.2018 à 21 H 16
Par
Etats-Unis

Washington place le chef du Hamas sur la liste du terrorisme international

Le département d’Etat américain a annoncé mercredi que le chef du Hamas palestinien, Ismaïl Haniyeh, avait été placé sur la liste américaine du terrorisme international.


Trois groupes islamistes armés, deux actifs en Egypte et un dans les territoires palestiniens, ont aussi été ajoutés à la liste, précise-t-il dans un communiqué.


Ces désignations, qui interdisent l’accès au système financier américain, “visent des groupes et dirigeants terroristes –  dont deux sont soutenus et guidés par l’Iran –  qui menacent la stabilité du Proche-Orient, fragilisent le processus de paix et attaquent nos alliés, l’Egypte et Israël” , déclare le secrétaire d’Etat Rex Tillerson dans le communiqué.


A Gaza, un responsable du Hamas, Sami Abou Zouhri, a rejeté les accusations américaines. “Nous y voyons le reflet de la domination d’un groupe de sionistes sur les décisions américaines” , a-t-il déclaré à Reuters.


Le Hamas était déjà considéré comme un groupe terroriste par les Etats-Unis et d’autres pays occidentaux.


En décembre, après la décision du président Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, Ismaïl Haniyeh avait promis lors d’un rassemblement à Gaza de “ mettre en échec”  l’initiative américaine.

Revenir au direct