En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
02.04.2016 à 11 H 20 • Mis à jour le 02.04.2016 à 11 H 21
Par

Zakaria Moumni, poursuivi en diffamation par Rabat, a comparu devant un tribunal à Paris

A l’origine de la brouille diplomatique entre Paris et Rabat aujourd’hui dépassée, le boxeur Zakaria Moumni, qui a porté plainte en France pour torture contre Abdellatif Hammouchi, le patron du Renseignement intérieur (DGST), a comparu vendredi en correctionnelle, poursuivi en diffamation par les autorités marocaines. La justice française a été saisie d’une plainte émanant des autorités marocaines, pour dénonciations calomnieuses. Les propos attaqués par le Maroc ont été prononcés par Zakaria Moumni en marge de la manifestation du 11 janvier 2015 après les attentats de Paris. Il avait dénoncé sur les chaînes iTélé et BFMTV la présence dans la capitale de représentants du Maroc, estimant qu’ils n’y avaient « pas leur place ». Il avait réaffirmé avoir été « enlevé, séquestré et torturé » au Maroc, mettant à nouveau en cause Hammouchi. Le tribunal a mis son jugement en délibéré au 9 juin.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct